Actu

L’Union Européenne et ses défis à venir

L’Union européenne est confrontée à différents chocs aigus qui menacent sa viabilité. Cette situation est fragilisée par la crise sanitaire, sécuritaire et économique qui se traduit par le changement de paradigme sur le continent. En effet, pour relancer sa dynamique politique et atteindre ses différents objectifs, notamment le leader mondial, plusieurs défis sont à relever dans l’avenir.

Assurer une libre circulation des personnes

L’enjeu principal qui représente un défi pour l’Union européenne est de pouvoir garantir, au sein de l’espace européen, la libre circulation des personnes. Ce principe a été freiné par les différentes restrictions prises par les États membres depuis 2020.

A lire en complément : Immobilier commercial versus résidentiel : où est la vraie rentabilité ?

En effet, la commission européenne a adopté une recommandation pour empêcher les différenciations de nationalité européenne. Cependant, la montée croissante de l’épidémie sur le continent européen a rendu cette question toujours urgente. Il revient alors à l’exécutif de déterminer un équilibre précaire entre la préservation de la santé des différents citoyens et la garantie de leurs libertés.

Pour parvenir à ce résultat, la Commission européenne met tout en œuvre pour favoriser l’échange de données entre les États membres. De plus, la Cour de justice de l’Union européenne est capable de condamner toutes les restrictions discriminatoires des États.

A voir aussi : Différence chrétien et catholique : comprendre leur singularité

Réussir le plan de relance économique

La relance de l’économie européenne représente un défi majeur pour l’Union européenne. Pour cela, le Parlement et le Conseil valide des plans de relance pour réduire la fracture économique entre le nord, l’Europe du Sud et l’est.

De plus, l’institution participe à la mise en place des ressources propres pour rembourser les prêts contractés. Cela permettra à l’Union européenne d’être dépendante des apports des États membres. En outre, l’institution doit parvenir à concrétiser l’union bancaire qui représente un mécanisme européen de stabilité.

Promouvoir la solidarité entre les États pour l’accueil des réfugiés

La question migratoire est un défi essentiel à relever par l’Union européenne dans l’avenir. La mise en œuvre des différentes propositions dans ce sens se heurte parfois à diverses questions de la part des États.

Cette stratégie de contrôle des flux migratoires divise les partisans, notamment la réforme du règlement de Dublin. Malgré le fait que l’Union européenne insiste sur cette solidarité, la question migratoire reste à bien élucider pour aboutir aux objectifs fixés.

L’énergie et l’inflation

Avec la montée croissante des prix du gaz et autres, ses répercussions se retrouvent sur les factures d’électricité. De plus, cette situation s’augmente avec les différents problèmes liés à la diplomatie russe et l’Union européenne.

Du coup, les consommateurs sont bouleversés par des changements de prix successifs au sein de l’Union européenne. La crise de l’énergie et l’inflation représentent des principaux casse-têtes de l’Union européenne. Par conséquent, ce défi reste un enjeu capital pour l’avenir, car une solution idéale apportera un plus à la communauté européenne.

Garantir une bonne sécurité et défense

La défense et la sécurité sont des challenges constants pour tout le continent, notamment pour l’Union européenne. Pour y arriver, il faut des boussoles stratégiques pouvant permettre à l’UE-27 une indépendance en matière de défense et de sécurité envers les défis tels que :

  • les menaces hybrides ;
  • les menaces cybernétiques.

En effet, l’une des plus grandes menaces auxquelles l’Union européenne est confrontée est la guerre entre l’Ukraine et la Russie. L’institution doit être en mesure de déterminer les solutions idéales pour empêcher dans l’avenir des attaques entre les puissances. De même, elle doit être capable de répondre efficacement aux besoins sécuritaires et de défense.