Famille

Conseils pour renforcer les liens familiaux

Nombreux sont ceux et celles qui passeront tout seul Noël et la fête des fins d’années qu’ils aient ou non de la famille. Les festivités du mois de décembre sont pourtant les meilleurs moments pour nouer, renouer et consolider les liens familiaux. Mais pas que, parce que ces liens, il faut essayer de les renforcer tout au long de l’année.

Trouver le temps

Il faut du temps, des moyens et de l’action pour renforcer les liens familiaux. Tout commence ainsi par une bonne organisation. Le simple fait de répartir équitablement les tâches permet à chacun de participer à faire fonctionner la famille. Mais aussi, comme toutes les charges ne reposent pas seulement sur l’un des parents, on pourra dégager du temps.

A lire aussi : Promouvoir la lecture en famille : Découvrez ses avantages pour le développement de vos enfants

Du temps passé à cuisiner ensemble en répartissant les tâches n’est jamais du temps perdu. Il s’agit d’un moment de qualité passé en famille permettant de valoriser la collaboration et l’entraide. Cela instaure également un sentiment d’appartenance, très essentiel pour garder une famille solidaire.

Communiquer encore et encore

Quand on a le temps, on peut l’utiliser de manière positive. Pour renforcer les liens au sein d’une famille, la communication ouverte et bienveillante est un impératif. Chacun, selon sa place dans la famille, doit être écouté activement et faire pareil vis-à-vis des autres. Tous les avis comptent, que ce soit ceux du ou de la partenaire ou ceux des enfants.

A lire également : Brassard bébé : quel choix faire en fonction de l'âge de votre enfant ?

Le principe s’étend jusqu’aux membres de la famille élargie. Il est essentiel de dédier un environnement propice et du temps pour laisser à chaque membre de la famille de s’exprimer ouvertement sur ses sentiments, ses préoccupations et ses soucis…ET CE, sans jugement.

Créer des souvenirs, de bons souvenirs

Manquer la porte ouverte de son enfant, ne pas assister à son match ou présentation, ne pas accepter de regarder avec lui son dessin animé préféré pour la dixième fois…constituent des manquements. Bien sûr ! Il n’est pas possible d’être présent à tout moment. Par contre, il est essentiel de bien s’organiser pour être là le plus possible.

Les souvenirs, comme leur nom l’indique, ne s’oublient pas. Ils sont facteurs de liaisons dans le temps. Construire un lego avec son enfant, partir en famille pour un week-end à la pêche, rater ensemble la dinde de Noël, apprendre à la petite dernière à conduire une moto, de tels souvenirs s’estompent rarement.

Se demander des nouvelles

Les liens intergénérationnels sont souvent les plus problématiques au sein des familles. On laisse les vieux dans leur maison de retraite. Après tout, ils sont en bonne compagnie dans leur communauté sénile à jouer au bingo et à se remémorer leurs souvenirs de jeunesse.

Pourtant, aussi souvent qu’on puisse se le permettre, il faut rester en contact avec les membres de sa famille. Dédier 5 petites minutes pour prendre des nouvelles d’un proche n’est jamais un acte anodin.

Multiplier les activités à faire ensemble

Le contact est à la clé des liens familiaux sains. Pour rester en contact, il faut partager des moments de qualité. Tant qu’on a le temps et les moyens, on multiplie les sorties. Et pas uniquement au resto ou au fast-food du coin.

Visiter des musées, présenter le petit dernier aux singes du zoo, assister à un match de foot, faire une randonnée, visiter ensemble les grands-parents, faire du rafting en famille…ce ne sont pas les activités qui manquent. Mais encore une fois, il faut du temps, de l’organisation et de l’argent.