Actu

Quels sont les facteurs importants à prendre en compte pour un prêt immobilier?

Avoir son propre toit est le rêve de plusieurs personnes. Mais atteindre cet objectif est souvent compliqué à cause du budget qu’il implique. On décide donc d’utiliser un crédit immobilier. Là encore, on s’heurte à des difficultés. L’obtention d’un prêt immobilier nécessite de respecter plusieurs conditions parfois difficiles.

La situation financière

La situation financière englobe plusieurs points. Vous devez d’abord avoir des revenus réguliers et fixes. Le crédit étant proportionnel à vos revenus, les structures bancaires en tiennent peu compte. Votre capacité de remboursement dépendant plus de la stabilité de vos revenus, la banque y mettra un point d’honneur. Une bonne situation implique également un taux d’endettement faible. Ce taux est normalement fixé à 33 %. C’est-à-dire que plus de 33 % de vos revenus ne peuvent être consacré au remboursement de crédit. Notez également que le reste à vivre doit être assez suffisant pour survenir à vos besoins essentiels. Un apport personnel conséquent rendra votre dossier plus convaincant.

Lire également : Dorothée Lepère : biographie (ex-femme de François-Henri Pinault)

La situation professionnelle

Pour analyser votre situation professionnelle, la banque tiendra principalement compte de votre emploi et le type de contrat.

Les titulaires de Contrat à Durée Déterminée

Avec un CDD, vous avez moins de chances d’obtenir un crédit immobilier. Pour ce type de contrat, la banque estime que les risques sont assez élevés. Mais, il y a quelques exceptions. Par exemple, si vous travaillez pour la fonction publique, la banque vous favorisera malgré votre type de contrat. Vous pourriez même bénéficier d’offre spécialisée. Cependant, si vous avez un CDD et de surcroît dans un secteur privé, vous aurez beaucoup de difficulté à obtenir un prêt.

A voir aussi : Qui est Flora Moussy, la présentatrice sur RMC Sport ?

Les structures bancaires estiment que ces contrats comportent trop de risque surtout lorsqu’il s’agit de structure privée. Les récents licenciements qu’ont fait Twitter et Méta sont des exemples. Votre véritable challenge serait de prouver à la banque que vous bénéficiez de revenus réguliers.

Les titulaires de Contrat à Durée indéterminée

Les CDI sont les contrats qui facilitent l’accès au crédit immobilier. Une banque étudiera votre dossier avec plus d’attention si vous vous présentez avec ce genre de contrat. Toutefois, vous n’aurez pas directement le feu vert, certaines conditions sont à respecter. On parle notamment des exigences relatives aux taux d’endettement, du reste à vivre, etc.

Les chefs d’entreprise et les indépendants

Ce profil est le moins privilégié, surtout parce que les revenus ne sont pas fixes. La banque peut aller jusqu’à demander vos bilans comptables et vos déclarations d’impôt sur les trois dernières années. Il faudrait vraiment être convaincant pour avoir un crédit immobilier en tant qu’indépendant ou chef d’entreprise.

La situation familiale

C’est un critère dont on parle moins, mais qui pèse dans la balance. En effet, la banque examine votre situation familiale pour s’assurer qu’aucun évènement futur ne viendra bouleverser votre quotidien, et empêcher le paiement des mensualités. Le plus souvent, on vous demandera de donner le nombre d’enfants à charge, l’âge de ces enfants, et votre situation maritale. Lorsque vous avez des enfants en âge de commencer les études, ce sont des charges supplémentaires qui s’ajouteront et baisseront votre capacité à rembourser le crédit. La banque tiendra donc compte de ce paramètre.

Si vous êtes en situation de divorce, il est probable que vous vous en sortez avec l’obligation de pensions alimentaires mensuelle. Dans ce cas également, la banque sera plus méfiante. Vous devriez donc avoir une vie familiale stable et assez de revenus pour assurer les besoins fondamentaux de votre famille.

L’âge et l’état de santé

Pour un prêt assez élevé, à partir de 250 000 € en moyenne, les banques deviennent plus exigeantes. Ces organismes vont jusqu’à tenir compte de votre état de santé et de votre âge. Avant de souscrire, vous devez obligatoirement présenter une assurance emprunteur. Si aucune compagnie d’assurance n’accepte votre dossier à cause de l’un de ces paramètres, la banque rejettera votre dossier.

Sachez qu’à moins de 25 ans, vous avez peu de chance d’obtenir un crédit immobilier. C’est également le cas à partir de 65 ans. Dans le meilleur des cas, vous vous en sortirez avec une assurance assez coûteuse. Quelques fois, le coût de l’assurance entraîne un dépassement du taux d’usure, ce qui entraîne un refus de la part de la banque.