Loisirs

Jacques Weber : biographie de l’acteur, réalisateur et scénariste français

Savez-vous qui est Jacques Weber ? Certains français le connaissent peut-être mais d’autres non. Jacques Weber est en fait un acteur, réalisateur et scénariste français. Mais d’où vient-il ? Est-il marié ? A-t-il des enfants ? Qu’est-ce qui a le plus marqué dans sa carrière ? Nous en saurons plus sur Jacques Weber dans cet article !

Biographie de Jacques Weber

Né le 23 Août 1949 à Paris, Jacques Weber est un acteur, réalisateur et scénariste français. Il est issu d’une famille bourgeoise. Son père d’origine suisse est physicien, devenu ensuite chimiste et enfin directeur de laboratoire. Sa mère, quant à elle, est une femme au foyer. Ses parents lui ont donné un frère aîné et deux sœurs.

A lire aussi : Checklist festival : indispensables pour une expérience inoubliable

Pour s’initier à l’art dramatique, Jacques Weber abandonne ses études et s’inscrit au Conservatoire municipal du 18ème arrondissement de Paris 2. A l’âge de 16 ans, il intègre l’école de la Rue Blanche où il rencontre Francis Huster. Il s’intègre ensuite au Conservatoire Nationale et obtient un prix d’excellence à l’unanimité au Concours de Sortie 3 ans plus tard. Il rencontre à cette époque son mentor, Pierre Brasseur qui a vécu à ses côtés durant 1 an et demi. L’acteur refuse d’être embauché à la Comédie-Française et intègre le théâtre populaire de Robert Hossein à Reims.

Carrière de Jacques Weber

Concernant sa carrière, Jacques Weber commence une activité cinématographique sporadique en parallèle avec sa riche carrière théâtrale. En 1971, il fait une petite apparition dans le film Raphaël ou le débauché. En 1972, il joue un rôle secondaire dans Faustine et le bel été, un film de Nina Companeez, puis dans « Etat de siège » de Costa-Gavras et « R.A.S » d’Yves Boisset en 1973. Jacques Weber est également apparu à la télévision dans de nombreux téléfilms et séries. Il a eu une longue carrière en raison de l’alternance entre le théâtre, la télévision et le cinéma.

Lire également : Est-il possible de gagner de l'argent réel au casino en ligne ?

Jacques Weber a joué quelques rôles remarqués vers les années 80. Il s’agit du rôle joué dans Rive droite, rive gauche (1984), de Philippe Labro et Escalier C (1985) de Jean-Charles Tacchella. Néanmoins, c’est seulement avec Cyrano de Bergerac (1990) de Jean-Paul Rappeneau que l’acteur est connu du grand public.

Grâce au rôle joué dans le Comte de Guide le César du Meilleur Acteur, il obtient en 1991 un second rôle. En 1996, il joue le rôle d’aristocrate herculéen dans Beaumarchais, l’insolent d’Edouard Molinaro et le personnage principal dans Don Juan en 1998. Il joue également le personnage de psychologue frustré dans 7 ans de mariage de Didier Bourdon en 2003. En 2002, il effectue une adaptation pour la télévision dans Ruy Bals et Figaro en 2008.

Il apparaît de plus en plus au cinéma en 2006 et se focalise dans la comédie. Ainsi, il est à l’affiche des seconds rôles de Les Aristos, Les Ambitieux d’Odette Toulemonde, ou Fais-moi plaisir et Ensemble c’est trop. En 2009, il joue son propre rôle dans le Bal des actrices de Maïwenn. Il apparait également en 2012 dans deux comédies (Sur la piste du Marsupilami et Arrête de pleurer Pénélope) et dans le drame « Bienvenu parmi nous » de Jean Becker. Cette même année, il consacre son temps pour jouer à des pièces théâtrales (Le Prix Martin d’Eugène Labiche, La Dame de la mer d’Henrik Isben, L’Avare et le Tartuffe de Molière ou le Roi Lear de William Shakespeare).

A partir de 2012, l’acteur apparaît à la fois dans certains films (Mauvaise Fille, Le Grand Retournement, Un prince (presque) charmant, Les Yeux jaunes des crocodiles, Mort à Sarajevo, Andy), dans des séries (Le Passager, la Mante, Philharmonia, En thérapie) et dans des téléfilms (Tu vivras ma fille, Meurtres en Haute-Savoie).

En 2022, le comédien de 73 ans joue le rôle de Luc Gaucher, le candidat Républicain, dans le drame politique Le monde d’hier de Diastème et campe et le rôle principal du thriller L’Origine du mal de Sébastien Marnier.

Qui est la femme de Jacques Weber ?

Marié depuis 40 ans, Jacques Weber partage sa vie avec sa femme Christine.  Le couple s’est marié deux fois. En 1981, ils se marient pour la première fois à la mairie. Dix ans plus tard, il se marie une deuxième fois au sein d’une petite église en Bretagne. Il a eu 3 enfants de son épouse : Stanley, Kim et Tommy. Christine Weber est beaucoup présente dans la vie professionnelle de Jacques Weber. Elle est devenue son assistante.

Jacques Weber : son parcours au théâtre et au cinéma

Jacques Weber est un acteur confirmé qui a su s’imposer sur les planches du théâtre. Il a débuté sa carrière sur scène en 1971 à l’âge de 21 ans. Il a notamment été dirigé par de grands noms tels que Patrice Chéreau, Antoine Vitez, Peter Brook ou encore Roger Planchon. Jacques Weber se distingue particulièrement dans les pièces de Molière qu’il affectionne particulièrement. En effet, il interprète Tartuffe plusieurs fois au cours de sa carrière et reçoit d’excellentes critiques à chaque représentation.

Mais le talent de Jacques Weber ne s’arrête pas là. Il est aussi un acteur très sollicité au cinéma et à la télévision depuis plus de 40 ans. Son premier grand rôle lui est offert en 1976 dans le film ‘Le corps de mon ennemi’ réalisé par Henri Verneuil aux côtés de Jean-Paul Belmondo. Depuis lors, il apparaît régulièrement dans des films français et internationaux tels que ‘Cyrano de Bergerac’, ‘La Fille sur le pont’, ‘Danton’ ou encore ‘Le Boucher’.

En tant que réalisateur, Jacques Weber signe son premier long-métrage en 1995 avec ‘Lune froide’. Le film reçoit un excellent accueil critique et remporte plusieurs prix lors du Festival international du film fantastique d’Avoriaz.

Au fil des années, Jacques Weber a démontré une grande diversité artistique et une capacité à incarner des personnages complexes avec brio aussi bien au théâtre qu’à l’écran. Sa passion pour le métier ainsi que son charisme ont indéniablement contribué à faire de lui une figure emblématique du monde artistique français.

Les récompenses et distinctions de Jacques Weber

Au cours de sa carrière, Jacques Weber est récompensé à plusieurs reprises pour ses performances exceptionnelles. En 1980, il remporte le César du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation remarquée dans ‘La Guerre des polices’ réalisé par Robin Davis. Cette distinction lui ouvre les portes d’un succès international et consolide sa place en tant qu’acteur incontournable.

En plus du César, Jacques Weber a aussi été honoré par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) qui lui a décerné le Grand Prix du Théâtre en 2003. Cette récompense prestigieuse est l’une des distinctions les plus importantes sur la scène théâtrale française.

De même, Jacques Weber a été promu au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur en janvier 2012 pour services rendus à l’art dramatique. Cette reconnaissance suprême met donc fin aux spéculations selon lesquelles Jacques Weber n’avait jamais été décoré jusqu’à présent parce que ses prises de position politiques marquées auraient dérangé certains membres influents de l’establishment culturel français.

Dans une interview accordée au journal Le Monde peu après sa nomination comme chevalier légionnaire, Jacques Weber explique : ‘Cette distinction me touche profondément car elle vient saluer mon engagement artistique depuis bientôt cinquante ans’.