Informatique

Évaluer le rendement d’une installation photovoltaïque autonome

Une installation photovoltaïque autonome est un système isolé du réseau électrique installé pour faire des économies par rapport aux dépenses liées aux installations électriques habituelles. L’énergie électrique produite grâce aux panneaux solaires de cette installation est directement utilisée. Il s’agit d’une alternative à l’énergie électrique produite par les centrales. Cependant, il est toujours mieux de connaître le rendement de ce type d’installation. Découvrez comment évaluer le rendement d’une installation photovoltaïque à travers cet article..

Calculer le rendement des panneaux solaires de l’installation

Le rendement d’un panneau solaire est le rapport entre la lumière qu’il capte et l’électricité qu’il produit. La formule générale qui s’applique pour le calcul se présente comme suit :

A lire en complément : Alexa ou Google Assistant : quel assistant vocal choisir ?

Rendement du panneau solaire = Puissance (Wc) / Superficie (m2)

Pour un panneau solaire, la puissance est appelée puissance crête et son unité est le Watt Crête. Il s’agit de la puissance maximale que peut atteindre un panneau solaire à un instant T. Sa valeur est déterminée en laboratoire au cours de la fabrication du panneau. Elle est alors indiquée sur ce dernier.

A lire également : C’est quoi l’application Bixby Home ?

Ainsi, pour un panneau affichant 300 Wc par exemple, la puissance que peut produire ce panneau ne dépassera pas les 300 Wc. De plus, ces 300 Wc ne peuvent être atteint, que si certaines conditions environnementales (température, niveau du champ d’éclaircissement et coefficient air-masse) sont réunies. Ces conditions ne pouvant pas vraiment être réunis sauf en laboratoire, la puissance crête indiquée sur le panneau n’est donc que théorique. Il faut donc calculer la puissance crête réelle du panneau.

Pour calculer la puissance crête réelle, il faut les éléments suivants :

  • la puissance d’éclairement sous conditions STC (Pi) qui est égale à 1 Kw/m2;
  • votre consommation de KWh annuelle (Eelec) ;
  • le taux d’irradiation le plus faible, mesuré dans une journée (Ei, Min) ;
  • et le ratio de performance du système (Pr). Sa valeur varie entre 0 et 1. Si elle est plus élevée, l’installation est plus performante.

La formule du calcul de la puissance crête est donc :

Pc = (Eelec x Pi) / (Ei, Min x Pr)

La puissance crête réelle peut également être déterminée en utilisant des simulateurs en ligne. En indiquant certaines informations pour le calcul, vous obtiendrez la puissance crête réelle de votre panneau.

Enfin, avec la superficie de votre panneau indiquée sur la fiche d’information, vous avez toutes les données nécessaires pour calculer le rendement du panneau. Il ne reste plus qu’à appliquer la formule générale pour connaître le rendement de votre panneau solaire.

Les facteurs influençant le rendement d’un panneau solaire

Le rendement d’une installation photovoltaïque est impacté par les éléments suivants :

  • La technologie du module photovoltaïque : il s’agit d’un indicateur important, car plusieurs panneaux de mêmes tailles peuvent produire des puissances différentes.
  • L’ensoleillement : en fonction du taux d’ensoleillement dans votre région, le rendement de votre installation photovoltaïque pourrait varier.
  • L’inclinaison : pour une bonne irradiation et un meilleur rendement, les panneaux doivent être inclinés à 30°.
  • La température : en produisant de l’électricité, les panneaux photovoltaïques s’échauffent. La température idéale pour la puissance d’un panneau est de 25°C. Lorsque le panneau s’échauffe au-delà de cette température, il y a une baisse de rendement de 0,5 % à chaque augmentation de 1°C.
  • La puissance crête : avec une puissance crête plus élevée, votre panneau solaire produira plus d’électricité.

Il faut donc prendre en compte tous ces éléments afin de garantir un bon rendement pour votre installation photovoltaïque.

Optimiser le rendement d’une installation photovoltaïque

Vous pouvez également optimiser le rendement de votre installation en adoptant ces stratégies.

  • Faire installer des micro-onduleurs pour limiter l’impact des ombrages
  • Faire refroidir les modules photovoltaïques quand ils dépassent les 25°
  • Installer un support amovible pour permettant de régler la position des panneaux. Cela servira à orienter et à incliner de différentes façons en fonction des saisons.
  • Veiller à acheter uniquement des panneaux solaires monocristallins. Ces derniers ont un meilleur rendement et sont plus adaptés au projet d’autoconsommation électrique.